Sepa. Communauté de communes (65)
avec Sogreah et Jérôme Classe paysagiste
Mission d’études et de maîtrise d’œuvre
1 800 000 € HT
Mars 2008 En cours

Documents en téléchargement

À SITE EXCEPTIONNEL, “RÈGLE DU JEU” EXCEPTIONNELLE…
Comment répondre à la demande de réaliser une zone d’activités en pleine campagne
dans un site magnifique avec vue sur les Pyrénées ?
Après avoir tenté de trouver une autre implantation, les élus nous ont demandé de faire avec ce site.
Il n’était pas imaginable de laisser faire une zone artisanale banale.
Le projet propose des « lanières bâties » intercalées de larges bandes laissées en prairie
(servant par ailleurs de rétention des eaux).
Le bâti est encadré par des règles très strictes.
Le dispositif, très rationnel et modulable, permet de donner une nouvelle unité paysagère au site.

DES RÈGLES DE GABARIT ET D’IMPLANTATION TRÈS CONTRÔLÉES
Les bâtiments ont tous une toiture mono-orientée afin « d’ouvrir la vue vers les Pyrénées ».
Des merlons enherbés dissimulent par ailleurs le mur arrière des constructions créant des ondulations du terrain.
Les façades Sud font l’objet d’un dessin précis et elles sont équipées de panneaux solaires.
Pour rester dans les contraintes économiques des artisans, les modules sont étudiés avec une entreprise spécialisée
dans la construction en bois, afin de proposer des plans types aux acquéreurs, faciles à mettre en œuvre.
Un soin particulier est apporté également au clôtures (en piquets de chataîgnier).
Les emprises constructibles sont toutes réalisées dans un béton désactivé grossier
afin de donner une cohérence d’ensemble aux îlots bâtis.