Commune de Bidart (64)
Robert Alday Promotion
avec Projet 310 architectes associés
Mission de base
Sans suite
Été 2010

Documents en téléchargement

LA COLLINE HABITÉE
Dans le site principal, aujourd’hui occupé par des parkings aériens, le programme demandé était important : une supérette, une halle, des commerces, un centre médical, des logements...
Le risque était de créer un ensemble massif qui fasse une barrière définitive vers le haut du village moins perceptible depuis la nationale.
Suivant les objectifs fixés à l’échelle du plan de référence, nous voulions au contraire un espace ouvert, avec une pelouse glissant jusqu’en bas pour redonner une vraie ambiance « pays basque » tout en améliorant la liaison entre le haut et le bas du village.
C’est ce qui nous a amené à proposer l’idée de la « colline habitée » en « enfouissant » en gradin la quasi totalité du programme.
La coupe travaillée et retravaillée optimise toutes les contraintes et permet de répondre à toutes les obligations du programme tout en préservant cette dernière fenêtre.

UN CŒUR DE VILLE RÉUNIFIÉ
Le projet de « colline habitée » sur le site central dit du lavoir, s’intégrait dans une réflexion générale sur le centre de la commune.
L’objectif premier était de transformer la nationale en un boulevard « civilisé » afin de permettre une meilleure communication entre le haut et le bas du village.
L’utilisation d’emprises délaissées ou mal occupées, notamment par de vastes parkings, permettait de densifier le coeur du bourg et de redonner de la cohérence aux espaces un peu distendus.
Le plan de référence s’accompagnait d’un projet de reprise des espaces publics visant à « nettoyer » les espaces de leur superflu afin de redonner une simplicité et une authenticité à ces lieux, en rapport avec le paysage des collines environnantes.