Communauté de Communes de Morlaas (64)
avec Juliette Favaron, Jérôme Classe : paysagistes
Egis Aménagement. Bureau d’études techniques
Mission d’études et de maîtrise d’œuvre
Première tranche de travaux : 1 300 000 € HT
Novembre 2006 Septembre 2008

Documents en téléchargement

PERMETTRE LE COURT TERME, PENSER LE LONG TERME
Tout en prenant en compte les besoins à court terme, le projet réinscrit la zone dans un plan paysage
qui guide le développement d’un territoire de 600 hectares.
Le plan de référence conjugue hiérarchie des voies et trame modulable.
Cela permet d’accueillir une typologie variée des « produits » : le « tout venant » est accueilli dans des enclos de haies
très épaisses ; les petites entreprises tertiaires peuvent ouvrir leurs façades sur l’allée majeure, les « grandes implantations », elles, « se mettent en scène » dans le parc.

UN DISPOSITIF TRÈS SIMPLE ET PEU COÛTEUX
Pour gérer une zone d’activités sans moyens importants, il est essentiel de trouver des propositions capables de résister
aux changements de programmes, aux contraintes des entreprises.…
Dans cette opération, une seule chose est immuable, la trame bocagère qui enserre les îlots. Haie vive très épaisse, constituée d’essences locales, elle entoure les parcelles au sein desquelles les entreprises ont une assez large liberté d’implantation.
Aucun accès n’est autorisé sur l’axe principal afin de lui garder, au maximum, son ambiance de « chemin rural ».
L’entrée des lots se fait par les voies secondaires bordées de grandes noues qui gèrent les eaux en surface
tout en donnant une ambiance paysagère.
Des règles simples harmonisent les dispositifs de portails, de clôtures et d’enseignes.